Particuliers employeurs. Les salariés sont éligibles au chômage partiel

Le 16 mars, Muriel Pénicaud, ministre du Travail a annoncé que les employés des particuliers employeurs ne pouvant aller travailler (suspension du contrat par l'employeur, souhait du salarié de protéger sa santé ou mesure de confinement) seraient éligibles au chômage partiel indemnisés à hauteur de 80 % de leur salaire. L'employeur fera l'avance puis sera remboursé ultérieurement par le Cesu (centre auprès duquel il déclare chaque mois les heures de son salarié).

Cette mesure, qui concerne 2,2 millions de particuliers employeurs et presque 1 million de salariés, répond à un vide juridique : "la convention collective des salariés du particulier employeur ne prévoit pas de droit de retrait", indique la Fepem, fédération des particuliers employeurs.

La fédération demande également que les salariés intervenant auprès des personnes âgées soient équipés de masques et de solutions hydroalcooliques. 900 000 particuliers employeurs ont plus de 70 ans ou sont en situation de handicap.

Source

Les Echos, 17/03/20