Tensions de recrutement. Bilan de l'accompagnement de six branches professionnelles et préconisations

Missionné par Elisabeth Borne, alors ministre du Travail, Philippe Dole, inspecteur des affaires sociales honoraire, vient de remettre son rapport sur l'accompagnement qu'il a mené pendant dix-huit mois auprès de six branches professionnelles volontaires pour résorber leurs difficultés de recrutement.

L'objectif était de parvenir à construire, avec le bâtiment, les métiers de bouche, les transports conducteurs, le numérique, l'ingénierie, le conseil et événement des "plans d'action, des "outils de déploiement et de suivi et […] faire l'interface avec les pouvoirs publics et les acteurs des services publics de l'emploi, de l'éducation, de la formation et de l'orientation".

Le rapport, qui formule onze recommandations, met notamment en exergue la nécessité d'avoir "une approche globale et multifactorielle", de s'appuyer sur les observatoires de branche pour élaborer des diagnostics et de mobiliser la négociation collective "pour améliorer la qualité de l'emploi et le bien-être au travail", deux critères importants pour recruter et fidéliser les salariés. Il invite également à la mobilisation de nombreux acteurs (Éducation nationale, Conseils régionaux, Pôle emploi, l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail, etc.).

Cette démarche porte ses fruits : les offres déposées à Pôle emploi ont séduits plus de candidats.

Source

Les Echos, 10/11/22