Sanitaire. Le CHRU, second employeur brestois

Selon l'Adeupa, le Centre hospitalier régional et universitaire (CHRU) de Brest génère 15 250 emplois, directs et indirects. Ce chiffre le positionne comme second employeur du territoire, derrière la Défense (16 000 emplois). 7 500 personnes travaillent au CHRU de Brest, dont 6 000 salariés non médicaux. L'hôpital génère 1 100 emplois indirects (prescriptions médicales, transports, fac de médecine, start-up, labos...) et 6 650 emplois induits.

Il injecte, chaque année, 570 millions d'euros dans l'économie locale.

Philippe El Saïr, directeur du CHRU indique connaître "le 3ème exercice budgétaire à l'équilibre". Un plan de modernisation de 376 millions d'euros vient d'être adopté.

Le CHRU de Brest, l'Hôpital d'instruction des armées (HIA), l'UBO et les autres hôpitaux du groupement de territoire (Morlaix, Lanmeur, Landerneau, Lesneven, Saint-Renan et Crozon) forment le premier ensemble hospitalier civilo-militaire de France.

Source

Le Télégramme, Ouest-France, 13/10/18