RSA. L'Etat reprend la main sur son financement

Les Conseils départementaux, gestionnaires du Revenu de solidarité active (RSA) sont étranglés par le coût de ce dispositif dont le nombre de bénéficiaires ne cesse de croître. Pour éviter de creuser leur dette (près de 40 départements seraient dans le rouge), l'Etat se propose de prendre en charge la totalité du financement du RSA. En contrepartie, les Départements devront s'engager à "renforcer l'accompagnement des bénéficiaires vers l'insertion et l'emploi".

Cette recentralisation financière, devrait être finalisée fin mars, après une série de tables-rondes entre Matignon et les présidents des Conseils départementaux. Si elle est adoptée, la nouvelle organisation financière du RSA devrait débuter en 2017.

Fin 2014, on comptait 1,67 million de bénéficiaires du RSA pour un coût total de 8,57 milliards d'euros, financés à 65 % par l'Etat.

Source

Les Echos, Ouest-France, Libération, 27-28/02/16