Monde de la nuit. 4 établissements sur 10 en quasi-faillite

Le monde la nuit (discothèques et établissements de nuit) broie du noir : malgré le déconfinement, il reste l'un des rares secteurs interdits de réouverture en France. Fermés depuis le 14 mars, les 2 000 discothèques et 4 000 établissements de nuit (salles de spectacles, bars musicaux...) sont exsangues et la situation pèse aussi sur les près de 150 000 professionnels qu'ils emploient (artistes, techniciens, DJs, personnels de sécurité et de salle...), actuellement au chômage.

Les professionnels souhaitent que les établissements disposant d'une capacité d'accueil de moins de 1 500 personnes puissent rouvrir avec une jauge réduite de 30 %. Et aimeraient que des soirées de plein air puissent être organisées en collaboration avec les collectivités et l'Etat.

Frantz Steinbach, fédérateur du comité professionnel, indique que 4 établissements sur 10 "sont en quasi-faillite".

Le monde la nuit, qui pèse entre 1 à 2 milliards de chiffre d'affaires, espère pouvoir bénéficier du plan de relance du tourisme.

Source

Les Echos, 30/06/20