Mobilité. La Poste et le groupe SGS feront passer l'examen du code de la route

Dès le 13 juin, les candidats au code de la toute pourront passer leur examen dans un bureau de la Poste ou dans les locaux d'Auto Sécurité ou de Sécuritest, deux sociétés du groupe SGS. Cette disposition, rendu possible par la loi Macron d'août 2015, vise à réduire le délai d'attente pour passer l'examen et à recentrer les inspecteurs du permis de conduire sur les épreuves pratiques.

Dans un premier temps, La Poste et SGS ouvriront respectivement 9 et 13 centres d'examen dans l'Hexagone, avec un objectif de 300 à 400 centres chacun d'ici la fin de l'année. La Poste a déjà formé 160 agents à l'accueil des candidats et à la surveillance des épreuves, collectives ou individuelles. 400 agents devraient être formés d'ici à la rentrée. Le groupe, avec son maillage territorial très dense, évitera les déplacements lointains aux candidats des zones rurales.

Le groupe SGS a, pour sa part, formé 12 salariés et mise, à terme, sur une trentaine d'examinateurs.

Les deux sociétés indiquent que les horaires de passage du code seront élargis et que l'examen pourra aussi se dérouler le samedi.

Les candidats devront s'acquitter d'une redevance de 30 euros pour frais d'examen, réglable auprès de la Poste, de SGS ou des centres d'examens d'Etat qui continueront à exister jusqu'en fin 2016, date à laquelle les prestataires privés devraient couvrir l'ensemble du territoire.

En Bretagne, la Poste ouvrira 10 sites d'ici la fin de l'été : Rennes, Vannes, Quimper, Lorient, Brest et Saint-Brieuc. D'autres implantations bretonnes devraient suivre.

Source

Les Echos, Ouest-France, Le Télégramme, Le Monde, 24-25/05/16