Métallurgie. 16 077 salariés dans le Finistère

Selon les chiffres de l'Acoss, la branche finistérienne de la métallurgie comptait 16 077 salariés au 31 décembre 2019, un chiffre inédit, "avec une tendance positive depuis 6 ans", dont se réjouit Bruno Pivain, président de l'UIMM 29.

Le Finistère, qui connaît un accroissement de 2,5 % en 1 an des effectifs salariés de la branche, se distingue du national (0,3 %) et de l'Ille-et-Vilaine, département breton ayant le plus d'emplois métallurgiques même s'il connaît actuellement un recul de 1,1 % des effectifs salariés de cette branche. L'engouement pour la métallurgie finistérienne concerne toutes les activités et pratiquement toutes les entreprises.

Cette dynamique résistera-t-elle à la crise économique du Covid ? Bruno Pivain est pour l'instant confiant, rassuré par le maintien des commandes et marchés et par le fait qu'un seul licenciement économique ait eu lieu parmi ses adhérents.

Un job-dating est par ailleurs organisé le 8 octobre à Brest afin de résoudre les tensions sur l'emploi : 500 postes sont à pourvoir dans une cinquantaine d'entreprises.

En toute logique, le centre de formation brestois de l'UIMM devrait profiter de cette embellie et voir ses effectifs croître.

Source

Le Télégramme, 16/09/20