Marine nationale. 150 emplois de proximité à pourvoir dans le Finistère

L'an dernier, la campagne de recrutement d'emplois de proximité dans la Marine nationale a pourvu 30 postes dans le bassin militaire brestois. L’opération est renouvelée : 150 postes sont vacants sur les bases de l’île-Longue, Landivisiau, Lanvéoc ou à l’École navale. Les signataires s'engagent pour 4 ans maximum. Matelots pendant leur formation rémunérée de 6 semaines, ils décrochent ensuite le titre de quartier-maître 2e classe et un salaire de 1 300€/mois. Ils peuvent poursuivre leur carrière en obtenant le Brevet d’aptitude technique (BAT) à la condition d'accepter les mobilités géographiques.

Ces postes de proximité sont accessibles aux jeunes de 17 à 30 ans, titulaires d'un niveau 3e à bac +2, sans prérequis de diplôme ou d'expérience. Les emplois à pourvoir concernent les secteurs en tension : la restauration, l’administration, l’informatique et la mécanique d’aéronefs.

Stéphane Bénézech, capitaine de corvette et chef du recrutement marine pour le secteur Ouest rappelle que la motivation et l'implication des postulants sont des critères essentiels pour l'institution. 60 % des candidats décrochent un poste à l'issue des entretiens. 30 % des nouvelles recrues sont des filles, alors que ces dernières ne représentent que 15 % des effectifs globaux de la Marine.

Avec ce dispositif, la Marine nationale espère attirer des nouveaux profils et compétences, les séduire et les fidéliser.

Source

Le Télégramme, 20/11/20