MSAP. Création d'un label qualité et de 500 lieux d'accueil supplémentaires

La France compte actuellement plus de 1 300 Maisons de service au public (MSAP). En réponse à la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron a annoncé, le 25 avril, que chaque canton disposerait d'une MSAP. Le Président a rebaptisé ces lieux "France Service", appellation qui comprend également un label qualité décerné aux MSAP existantes et à venir qui respecteront un cahier des charges : 9 partenaires minimum (Pôle emploi, la Poste, MSA, CAF, CNAV, Cnam, Intérieur, DGFIP et Justice), ouverture de 24 heures/semaine minimum, diffusion d'information de premier niveau, rencontre d'agents d'opérateurs pour les cas les plus complexes...

Cette montée en gamme s'accompagne de l'ouverture de nouvelles MSAP pour atteindre 500 nouveaux guichets supplémentaires d'ici la fin du quinquennat. Pour y parvenir, le ministère de la Cohésion sociale charge les préfets d'identifier, dès juin, 500 zones blanches de mobilité.

Alors que la Cour des comptes a indiqué dans un récent rapport que le système actuel était à bout de souffle en raison d'un financement paritaire Etat-opérateurs insuffisant au regard de l'expansion du dispositif, le Gouvernement prévoit une augmentation des subventions. Chaque MSAP labellisée France Service (MSF) sera financée à hauteur de plus de 30 000 euros annuels contre 25 000 actuellement.
Les MSAP qui ne décrocheront pas le label France Service seront accompagnées pour progresser vers ce standard de qualité, avec l'appui financier de l'Etat, des opérateurs et de la Caisse des dépôts.

Source

Les Echos, 27/05/19