Low tech. Les futurs professionnels recherchent des entreprises pour leurs stages

A Kernilien, la deuxième promotion de la formation Low tech débute son cursus de 700 heures de formation en centre et 350 heures de stage (10 semaines) à effectuer en entreprise ou en collectivité. Une formation novatrice, unique en France, soutenue par la Région et Guingamp-Paimpol Agglomération (GPA), dont le but est de façonner des techniciens qui auront pour rôle "d'optimiser" les consommations en matières premières, eau, énergie, des entreprises ou collectivités employeuses.

La nouvelle promotion, composée de seize étudiants venus d'horizons divers, se trouve confrontée cette année à une difficulté supplémentaire, celle de trouver un stage en temps de Covid.

Les débouchés sont là puisque plus de la moitié des personnes de la première session, clôturée fin novembre, ont trouvé du travail.

Source

Ouest-France, éd. Plouisy, 11/03/21