Industrie navale. A Lorient, une immersion pour séduire des jeunes éloignés de l'emploi

Le 3 juin, lors de la clôture de Navexpo, le cluster Bretagne Pôle Naval a organisé une journée d'immersion pour une soixantaine de jeunes éloignés de l'emploi. Sélectionnés par la Mission locale ou l'association La Touline, ils ont pu découvrir, le matin, les différents univers de l'industrie navale au travers de visites d'entreprises et de rencontres avec des alternants, explique Anne-Marie Cuesta, déléguée générale du cluster industriel.

Un job-dating inversé a eu lieu l'après-midi : les entreprises en recherche de main-d’œuvre devaient leur donner envie de rejoindre leurs équipes. Anne-Marie Cuesta espérait pouvoir récupérer "au moins entre cinq et sept CV" à l'issue de ces rencontres.

L'industrie navale souffre d'une pénurie de main-d’œuvre due aux départs à la retraite et à une demande soutenue, des facteurs aggravés par la crise sanitaire.

"Sur les 60 entreprises inscrites à l’Interprofession du port de Lorient (IPL), qui représentent 1 500 emplois directs, une centaine de postes sont vacants", indique Patrice Le Fel, son président.

Source

Le Télégramme, éd. Lorient, 04/06/22 ; Ouest-France, éd. Lorient, 06/06/22