Hydrogène vert. Des territoires bretons, dont Redon, mobilisés d'ici 2023

Le 10 juillet, le Conseil régional de Bretagne a dévoilé sa feuille de route consacrée au développement de l’hydrogène vert. Dès cette année et pendant 3 ans, des appels à projets seront lancés pour produire localement cette énergie propre. Des territoires se sont déjà emparés de la question, notamment Redon agglomération et Vannes. Au total, une dizaine de projets éligibles a été identifiée.

A Redon tout comme à Vannes, l'hydrogène sera au service de la mobilité sur route. Dans le Morbihan, depuis 2017, une station équipée d'une éolienne produit de l'électricité transformée en hydrogène pour alimenter une voiture. A Redon, une éolienne et des panneaux solaires produiront l'hydrogène vert de la société H2X ecosystems. Cette énergie propre alimentera 20 voitures qui seront proposées, dans un premier temps, en autopartage et en transport à la demande. Elle sera ensuite utilisée par les bennes à ordures, véhicules très énergivores et le transport scolaire.

L'objectif du Conseil régional de Bretagne est également de mobiliser les industriels, notamment ceux des ports de Brest, Roscoff et Saint-Malo où des besoins ont été identifiés, notamment pour alimenter les navires à quai.

Au total, la Région pourrait apporter 20 millions d'euros dans les 10 prochaines années pour qu'entreprises et collectivités se mobilisent en faveur de cette nouvelle énergie.

Un plan hydrogène vert national a été lancé. Il est doté de 7,2 milliards d'euros et devrait permettre de créer près de 100 000 emplois directs et indirects.

Source

Le Télégramme, 27/09/20 ; Les Echos, Le Monde, 29/09/20