Hôtellerie-restauration. Les métiers de la salle attirent peu

651 postes immédiatement disponibles sont recensés dans le Finistère dans le secteur de l'hôtellerie-restauration. La CCI vient d'organiser, le 25 février, un salon des métiers du tourisme et de l'hôtellerie-restauration à Brest, Morlaix et Quimper. Quelle est la situation de l'emploi finistérien ?

Globalement, si les difficultés de recrutement se sont un peu atténuées ces dernières années en cuisine, notamment grâce aux émissions télé comme Top Chef, les métiers de la salle suscitent pour leur part peu de vocations.

Tanguy Le Corre, gérant de l'Hostellerie de la pointe Saint-Mathieu, au Conquet, estime que cette frilosité peut être due "au contact direct avec la clientèle, qui est devenue beaucoup plus connaisseuse et exigeante". Le constat d'un manque de candidats aux métiers de la salle est partagé par le Campus des métiers. Pour Corinne Baudouin, conseillère formation, cela tiendrait au fait que ces métiers "ne sont pas assez valorisés".

De son côté, le Fafih avait apporté sur le salon des casques de réalité virtuelle pour faire découvrir au public, de façon immersive, différents métiers.

Source

Le Télégramme, 26/02/19