France Relance. 40 milliards d'euros de retombées pour les PME

Alain Griset, ministre des PME, annonce que le plan de relance génèrera 40 milliards d'euros de retombées, directes et indirectes, pour les PME. Selon lui, le mouvement de relocalisation industrielle bénéficiera forcément aux sous-traitants et la rénovation énergétique des bâtiments relancera immédiatement l'activité des artisans.

Les PME seront par ailleurs incitées à se digitaliser. Car celles qui ont pu réaliser de la vente en ligne ont connu des pertes de chiffre d'affaires de 25 % inférieures à celles qui n'ont pu le faire. Et le commerce bénéficiera d'une réflexion prospective pour établir "une stratégie politique", indique le ministre qui se veut rassurant sur le dynamisme économique et la survie des PME. 

Il rappelle que même si certains secteurs ont été ou sont très éprouvés, de nombreuses aides ont été mises en place pour les soutenir. Les prêts garantis par l'Etat, avec seulement 2,5 % de taux de refus, ont bien fonctionné, tout comme le dispositif de chômage partiel et le fonds de solidarité. Mais face au maquis des multiples aides, hors ou spéciales Covid, Alain Griset plaide pour une simplification en lien avec les collectivités, une meilleure information des dirigeants d'entreprise et une adaptation à la spécificité de certains secteurs. Le mécanisme de soutien vise aussi les secteurs qui pâtiront des mutations en cours : sortie des énergies fossiles, numérisation...

Source

Les Echos, 04/09/20