Filière du froid. Des formations méconnues et 200 postes à pourvoir en Bretagne

Philippe Le Guyader, président breton du Syndicat national des entreprises du froid, indique que la main-d’œuvre "manque cruellement dans la filière froid et conditionnement de l'air". En France, précise-t-il, 4 000 postes sont actuellement à pourvoir, dont 200 en Bretagne. Dans le même temps, seule une soixantaine d'élèves décroche, chaque année en Bretagne, un diplôme lié à ces métiers dans les lycées professionnels de Concarneau, Lorient et Dinan.

Sylvette Bouché, proviseure du lycée Pierre-Guéguin de Concarneau, admet que ces "formations sont rares et méconnues". Cette année, son établissement compte 35 élèves en formation initiale se préparant aux métiers du froid et 10 stagiaires en formation continue. La formation niveau bac en 3 ans peine à recruter.

Outre les besoins de main-d’œuvre importants, cette filière de formation permet aux diplômés de travailler dans des secteurs variés : agroalimentaire, transports, sports et loisirs...

Les centres de formation et leurs formateurs, les entreprises du froid et le Conseil régional de Bretagne vont travailler de concert pour valoriser les atouts des métiers du froid et ainsi susciter des vocations.

Source

Le Télégramme, éd. Concarneau, 14-16/03/18