Culture. Le confinement provoque 22,3 milliards d'euros de perte de chiffre d'affaires

Le ministère de la Culture, dans une première étude d'impact économique du Coronavirus, indique que le secteur aurait perdu 22,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires cette année. 7 800 acteurs ont été sondés pour évaluer les impacts financiers et les effets, à court et moyen termes, sur l'emploi. Si seuls 46 % des acteurs de la culture ont eu recours au chômage partiel, tous devraient connaître une baisse d'au moins 25 % de leur chiffre d'affaires.

Les secteurs les plus touchés sont l'audiovisuel et le cinéma, le spectacle vivant, les agences de publicité et les arts visuels. Le monde du spectacle enregistre une perte de 4,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires (-72 %), les arts visuels 3 milliards (-31 %). Les cinémas, les disquaires, les cabinets d'architectes et les libraires devraient respectivement connaître un recul de 42 %, 29 %, 28 % et 24 % de leur chiffre d'affaires. Alors que le livre, la presse et la production audiovisuelle ont souffert du confinement et reprennent tout doucement, les plateformes numériques et les jeux vidéos ont, pour leur part, été dynamisées par la crise sanitaire.

Au-delà des pertes économiques des 79 800 entreprises culturelles s'ajoutent de réelles inquiétudes pour leurs 635 700 salariés. Car les secteurs les plus impactés sont ceux les plus gros employeurs. 322 800 personnes travaillent dans le spectacle, le patrimoine, les arts visuels et l'architecture. La moitié d'entre eux sont menacés.

Pour contrer ce désastre, un plan de soutien de 5 milliards d'euros a été activé. Avant la pandémie, le secteur culturel générait un chiffre d'affaires de 97 milliards d'euros soit 2,3 % du PIB.

Source

Les Echos, 03/07/20