BTP. Vers une reprise

Suite aux réunions menées dans chaque département par les Préfets pour coordonner l'effort de redémarrage, les chantiers du bâtiment et des travaux publics repartent doucement. Bruno Cavagné, président de la FNTP, indique que "la part des entreprises en arrêt total est passée de 80 % le 26 mars à 70 % au 10 avril".

Actuellement, en Bretagne, 70 % des chantiers sont à l'arrêt, soit 47 000 salariés sur 60 000 au chômage partiel.

Les entreprises pensent que la reprise sera rapide : elles espèrent réaliser 25 % de leur chiffre d'affaires en avril, 54 % en mai et 78 % en juin.

Toutefois, le respect des règles de distanciation sociale implique une nouvelle organisation, un surcoût et donc une baisse de productivité. Comment donc gérer ce surcoût ? L'entreprise doit-elle le prendre en charge si le client le refuse ? Ce sujet fera l'objet d'une concertation interministérielle let les parties prenantes le 21 avril, tant il est crucial.

Source

Les Echos, Ouest-France, 21-23/04/20