Agriculture bio. 41 600 fermes et 155 300 emplois directs

Selon les chiffres clés 2018 de l'Agence Bio, plus de 30 % de conversions vers le bio ont eu lieu l'an dernier. Y compris, et c'est inédit, dans de nouvelles filières (viticulture, céréaliers...). La France compte désormais 2 millions d'hectares cultivés en bio (+17 %) et 41 623 fermes classées en bio (1 exploitation française sur 10) qui génèrent 155 347 emplois directs.

En 2018, 5 000 exploitations ont rejoint le mouvement bio (+12 %) et 1 600 en sont sorties, généralement pour cause de départs en retraite, indique Laurent Guhl, directeur de l'Agence Bio.

Au total, le marché du bio a bondi de 15,7 % pour atteindre 9,7 milliards d'euros, soit 5 % des dépenses alimentaires des français. La grande distribution s'y taille la part du lion, ce qui fait craindre "des dérapages" à l'Agence Bio. 

Le marché français du bio est couvert, à 69 %, par des produits français. 4 régions sont en tête du développement bio : Occitanie avec 9 403 fermes, Nouvelle-Aquitaine (6 157), Auvergne-Rhône-Alpes (5 858 fermes) et Pays-de-la-Loire (3 270). Mais c'est Provence-Alpes-Côtes d'Azur qui consacre le plus de surface agricole au bio (25 %).

Source

Le Monde, Les Echos, Ouest-France, Le Télégramme, 04-05/06/19