APLD. Plus de 7 000 accords d'entreprise et 350 000 salariés couverts

Au 18 décembre, le ministère du Travail recense plus de 7 000 accords d'entreprise sur l'activité partielle de longue durée (APLD) couvrant plus de 350 000 salariés. Instaurée depuis le 1er août, la mesure vise à aider les entreprises, confrontées à une baisse temporaire mais durable de leur activité, à ne pas licencier.

80 % des bénéficiaires sont des entreprises employant moins de 50 salariés. L'activation de l'APLD se fait, à 55 %, par un accord et à 45 % par un document unilatéral.

22 accords de branches ont été conclus sur l'APLD. Les premiers l'ont été par l'UIMM, à l'origine du dispositif, et la Syntec. Ces accords concernent plus de 3 millions de salariés. Une trentaine d'autres sont en cours de négociation.

Tout l'enjeu des prochains mois est de muscler le rôle de la formation, parent pauvre actuellement des accords de branches et d'entreprises sur  l'APLD. L'Etat finance pourtant jusqu'à 6 000 euros par personne formée.

L'APLD bénéficie de 7,6 milliards d'euros dans le plan de relance.

Source

Les Echos, 29/12/20