Numérique. Création de la fondation Margaret pour dynamiser l'entrepreneuriat féminin dans la tech

Dans le cadre de la Journée de la femme digitale, une fondation vient de voir le jour. Dénommée Margaret (en référence à Margaret Hamilton, mathématicienne ayant développé le logiciel de bord de la mission Apollo 11), elle doit permettre de dynamiser l'entrepreneuriat féminin dans le numérique et la tech en proposant notamment du coaching, en finançant des bourses d'études ou en les aidant à lever des fonds.

En effet, les créatrices d'entreprise dans ces deux domaines sont rares. Selon une étude réalisée par la Journée de la femme digitale en partenariat avec Capgemini consulting et la French Tech, les femmes ne représentent que "10 % des entrepreneurs de la tech". 82 % des entrepreneuses sont autodidactes ou se sont associées pour s'entourer de compétences complémentaires.

Par ailleurs, 68 % des 1 100 sondées privilégient d'autres moyens que la levée de fonds, comme l'apport personnel (75 %). Les femmes doivent être aidées à investir les "fonds d'investissement" pour "écouter les femmes" porteuses de projets et parce que ce milieu, très masculin, "peut être intimidant".

Source

Les Echos, 18/04/18