Logistique. La Bretagne a besoin de chauffeurs routiers

En Bretagne, le secteur du transport a besoin de 2 500 chauffeurs de plus par an. Seuls 1 700 sont formés. Mauvaise image, conditions de travail, concurrence étrangère... le secteur tente d'attirer des jeunes.

Environ 64 000 salariés travaillent dans ce secteur en Bretagne. Ce sont beaucoup d'hommes (85 %) même si certains secteurs se féminisent, comme les métiers de coursier ou encore de livreur.

- 39 900 salariés travaillent au sein d'établissements non logistiques (caristes de la grande distribution, magasiniers dans l'industrie...),

- 31 000 salariés dans les établissements logistiques dont 5 500 postes dans des activités support comme le secrétariat ou encore la comptabilité,

- 20 000 salariés dans le transport routier de fret, l'essentiel de la logistique terrestre. Le transport de produits agricoles et agroalimentaires représente 40 % du tonnage transporté par la route. Le transport de marchandises par voies maritimes ou fluviales ne représente que 4 % du secteur.

L'Insee vient de dresser un panorama complet du secteur de la logistique en Bretagne (logistique, transport, métiers, salariés...).

Source

Ouest-France, 22-28/09/18