Agriculture. Dans les dix ans, la Bretagne connaîtra une installation pour 3 départs

Dans les 10 prochaines années, la Bretagne verra partir à la retraite un chef d'exploitation agricole sur deux. Depuis 2014 déjà, leur nombre diminue : -1 % en 2014, -2 % en 2017. Et seule une installation remplacera 3 départs programmés.

Toute l'agriculture française, y compris le bio, est concernée et certaines régions seront encore plus impactées que l'Ouest, par le phénomène des baby-boomers des années 1950-60 partant à la retraite ou à l'occasion de cessations anticipées. La taille des exploitations agricoles devrait donc croître dans les prochaines années, avec l'augmentation du salariat. Le numérique et la robotisation seront aussi plus développés.

Pour faciliter le passage de relais, la Chambre régionale d'agriculture de Bretagne organise dans tous les départements bretons, des réunions d'information sur la transmission des exploitations.

En savoir plus ici

Source

Ouest-France, 16/11/18