Publication. PRÉPA Avenir : qui sont les stagiaires en formation ?

En 2023, le GREF Bretagne a mené une enquête auprès des participants de PRÉPA Avenir. Découvrez comment la diversité des publics se manifeste à travers quatre profils distincts, influençant motivations, bilans et trajectoires post-formation.

En 2023, le GREF Bretagne a entrepris une enquête approfondie, inscrite dans le cadre du Pacte breton d’investissement dans les compétences, pour éclairer les parcours diversifiés des participants de PRÉPA Avenir jeunes, adultes et FLE. Découvrez les grandes thématiques de cette étude, des profils des stagiaires, de l’itinéraire préalable à l’engagement dans PRÉPA Avenir jusqu’aux premières semaines post-formation et les projections futures.

Visuel_GammePrepa_

Diversité des publics et des besoins : quatre profils de stagiaires se distinguent

Le dispositif PRÉPA Avenir accueille des individus aux parcours variés. Parmi les profils identifiés, le premier représente les jeunes vivant chez leurs parents en milieu rural. Il concerne la moitié des participants à l’enquête. Souvent encore chez leurs parents, ils se caractérisent par un manque d’expérience professionnelle préalable.

Le deuxième profil se compose de personnes isolées ou sans logement, principalement des jeunes hommes. Trois sur quatre ont moins de 25 ans. Ces individus semblent les plus isolés socialement, et n’ont pas d’enfants.

Le troisième rassemble des personnes chargées de famille avec une expérience professionnelle antérieure. Majoritairement composé de femmes, ce profil se distingue aussi par le fait de résider plus souvent dans des logements indépendants et d’être chefs de familles monoparentales.

Enfin, le dernier profil regroupe des personnes sans expérience professionnelle en France. Toutefois, 73 % d’entre eux ont déjà travaillé hors de France. Recensant 57 % de femmes, ces personnes ont également des enfants.

 

Visuel_GammePrepa_2

Des motivations différentes, un bilan positif unanime

Les motivations des stagiaires varient en fonction de leur profil. Pour les jeunes vivant chez leurs parents, la construction du projet professionnel demeure prédominante, tandis que les personnes isolées accordent une importance cruciale à la découverte et à l’apprentissage d’un métier. Quant aux chargés de famille avec expérience professionnelle, ils privilégient majoritairement la concrétisation de leur projet professionnel, tandis que les individus sans expérience professionnelle en France sont motivés par les cours de langue française.

Globalement, les conditions de formation reçoivent des évaluations positives, les participants exprimant une grande satisfaction quant à la durée et au caractère collectif de la formation. Les compétences acquises sont considérées comme pertinentes tant dans la vie quotidienne que professionnelle, et le bilan de PRÉPA Avenir est positif. Cependant, un tiers des parcours ne sont pas menés à leur terme, principalement en raison d’un retour en emploi.

Après PRÉPA ? 31 % des stagiaires poursuivent une nouvelle formation

Au moment de l’enquête, la moitié des stagiaires demeurent engagés dans le parcours PRÉPA Avenir, tandis que l’autre moitié poursuit son chemin d’insertion à travers diverses modalités. Les trajectoires post-PRÉPA Avenir se caractérisent par une diversité notable, influencée par les profils individuels des stagiaires.

 

Visuel_GammePrepa_3

Concernant les jeunes résidant dans des zones rurales et vivant encore chez leurs parents, environ un tiers d’entre eux suit une nouvelle formation, tandis qu’un autre tiers est en recherche d’emploi. Un pourcentage de 17 % a déjà intégré le marché du travail, alors que 19 % se trouvent dans d’autres situations.

Les chargés de famille avec une expérience professionnelle antérieure montrent une propension moindre à suivre un projet de formation (28 %), optant plutôt pour une orientation vers l’emploi. En effet, comparativement aux autres profils, ils occupent plus fréquemment des postes (25 %).

En revanche, pour ceux sans expérience professionnelle préalable en France, le paysage évolue différemment, avec une prédominance marquée de la formation (39 %) et une moindre présence dans le monde professionnel (14 %).

Publication. PRÉPA Avenir : qui sont les stagiaires en formation ?

Aller plus loin

PRÉPA Avenir – Enquête auprès des stagiaires et des sortants

Publié le  
Enquête 2021

PRÉPA Clés – Enquête auprès des stagiaires et des sortants

Publié le  
Enquête 2022