Mobilité. Ouverture d'une antenne Wimoov à Carhaix

En milieu rural, la mobilité concourt encore plus à l'employabilité. Pour lever les freins à l'insertion des demandeurs d'emploi, des bénéficiaires du RSA, des étudiants et apprentis, l'association Wimoov a ouvert, début octobre, à Carhaix, une permanence au sein de la Maison des services publics. La première en Bretagne. Cette installation fait suite à un appel à projets de la Direccte s'appuyant sur un rapport du Conseil de développement du pays COB faisant remonter le problème d'accès aux transports rencontré par les habitants.

L'association propose un diagnostic à la mobilité puis des solutions à moyen et/ou long terme : location des 3 scooters et 3 vélos électriques, demande de microcrédit pour financer l'achat d'un véhicule, financement de titres de transport... Après une semaine de test gratuit, les bénéficiaires peuvent louer les scooters et vélos pour une somme allant de 3 à 5 euros par jour, indique Virginie Watine-Bertin, directrice générale Grand Ouest de Wimoov, association implantée depuis plus de 20 ans en France. Un partenariat a, par ailleurs, été conclu avec d'autres acteurs de la mobilité inclusive tels que Mobil'emploi ou avec des loueurs "classiques" de voiture. Un accompagnement au passage du permis de conduire est également proposé.

Depuis l'ouverture des permanences, 16 personnes ont déjà sollicité les conseillères de Wimoov, orientées par des prescripteurs (Pôle emploi, Mission locale).

L'action pourrait ensuite être élargie aux travailleurs saisonniers, aux intérimaires, indique Dominique Cogen, vice-président de Poher communauté en charge des transports. L'enjeu de la mobilité est crucial : en France, 1 personne sur 4 refuse un emploi faute de moyen de transport, rappelle-t-il.

Source

Ouest-France, éd. Carhaix-Plouguer, 29/10/20