IAE. A Quimper, les Maraîchers de la Coudraie impliqués dans la lutte contre l'illettrisme

Créés en 2012, les Maraîchers de la Coudraie, chantier quimpérois d'insertion par l'activité économique, accompagnent vers l'emploi des personnes orientées par Pôle emploi. Âgées de 20 à 60 ans, ayant connu des licenciements, des petits boulots, une expatriation, des accidents de parcours... elles reprennent confiance en elles en travaillant la terre et se construisent un nouveau projet professionnel, accompagnées, pendant 2 ans maximum, par Valérie Andro, chargée d'insertion professionnelle et 2 encadrants techniques, maraîchers professionnels.

Leur travail permet de confectionner, chaque semaine, 125 paniers bio, proposés à la vente.

Cet accompagnement socio-professionnel se complète par une remise à niveau, en partenariat avec l'Afip, organisme de formation, des compétences de base des salariés du chantier d'insertion. Cette démarche est d'autant plus importante que les personnes "sont en situation de travail. Elles se rendent donc rapidement compte qu'être dans une situation d'illettrisme rend les démarches mais aussi l'autonomie difficiles. Savoir lire, écrire, parler, c'est vraiment essentiel. Sans ça, travailler un projet professionnel est très compliqué".

Armelle Delample, chargée de mission ANLCI, rappelle que 7 % des personnes âgées de 16 et 65 ans, soit 2,5 millions de personnes, sont en situation d'illettrisme. Plus de la moitié d'entre elles est en emploi.

Source

Le Télégramme, Ouest-France, éd. Quimper, 12-15/09/20