Textile. Un « Fashion Pact » pour une mode plus verte

147 marques de prêt-à-porter et de luxe ont signé lors du G7, le « Fashion Pact », un texte dans lequel ils s’engagent, sur la base du volontariat, à réduire leur impact environnemental. L’industrie textile est le deuxième secteur le plus polluant au monde, derrière la pétrochimie. Elle est responsable, à elle seule, de 10 % des émissions planétaires de carbone. 

Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire salue cette initiative, présentée comme « une première historique ». Plusieurs ONG regrette cependant que cette charte ne soit pas contraignante et qu’elle n’aille pas assez loin, réclamant « des lois pour pousser à réduire la consommation de vêtements ».