Portrait des apprentis bretons disposant d’une RQTH

Quelle est la part d’apprentis en situation de handicap en Bretagne ? Quel est leur profil ? Dans quels domaines d’activité sont-ils le plus présent ? 

La Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) Bretagne a publié, en décembre 2023, son étude sur les apprentis disposant d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).  

Sur le territoire breton, en 2022, 1,6 % des apprentis avaient une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), soit un taux équivalent à la moyenne nationale. Entre 2019 et 2022, le nombre de nouveaux contrats d’apprentissage a augmenté de 128 %. Pour les apprentis travailleurs handicapés, cette augmentation est de 220 %. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, dont la création du contrat d’apprentissage aménagé en 2018, et la mise en place du plan « 1 jeune 1 solution » en 2020.  

L’étude « Les apprentis ayant une RQTH en Bretagne en 2022 » de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) Bretagne analyse le profil et le parcours des apprentis en situation de handicap. Un état des lieux encourageant, pointant cependant des disparités sur le territoire.

Des apprentis plus âgés

Les trois quarts des apprentis bretons avaient moins de 21 ans en 2022. Du côté des apprentis travailleurs handicapés, ils n’étaient que 43,3 % dans cette tranche d’âge. 

La création du contrat d’apprentissage aménagé a permis aux employeurs d’embaucher des apprentis ayant une RQTH sans aucune limite d’âge (contre 29 ans révolus pour les personnes sans RQTH). Selon l’étude de la Dreets Bretagne, plus de 35 % des apprentis travailleurs handicapés ont 30 ans ou plus. Ils sont moins nombreux à intégrer la voie de l’apprentissage au cours de leur scolarité. Souvent, les diplômes visés ne sont pas des diplômes du supérieur. Un apprenti travailleur handicapé sur cinq était demandeur d’emploi (contre 5 % tous apprentis confondus). 

Plus d’apprentis travailleurs handicapés dans le commerce, les activités de services et le secteur public

D’après les chiffres de la Dreets Bretagne, la branche qui a recruté le plus d’apprentis en situation de handicap est le commerce (18,7 % des contrats) Toujours dans le privé, le deuxième secteur qui embauche le plus d’apprentis travailleurs handicapés concerne les autres activités de services (17,7 %).  

Le secteur public est le troisième employeur d’apprentis travailleurs handicapés (11,8 %). Ils sont beaucoup plus représentés dans ce secteur. En 2022, 6 % des contrats d’apprentissage ont été signés avec des personnes en situation de handicap (alors que leur poids total dans la filière de l’apprentissage est de 1,6 %). 

Des disparités géographiques

L’étude de la Dreets Bretagne montre que, si le nombre d’apprentis travailleurs handicapés augmente en Bretagne (comme en France), il existe cependant des disparités géographiques. Dans le Finistère, le nombre de contrats d’apprentissage signés avec des apprenants travailleurs handicapés est plus important que dans les départements voisins. Suivent les Côtes-d’Armor et l’Ille-et-Vilaine. Le Morbihan est le seul département où le nombre de contrats a diminué entre 2021 et 2022. La part d’apprentis ayant une RQTH est plus faible sur ce territoire. 

Rappel. Notre kit ressources à destination des CFA/OFA 

Le GREF Bretagne a publié, en 2023, un kit ressources breton sur le handicap en formation à destination des CFA/OFA. Sous forme d’animation, ce kit interactif rassemble de nombreuses informations pratiques pour un accompagnement réussi.   

Aller plus loin

Les apprentis ayant une RQTH en Bretagne en 2022 

Publié le  
Dreets Bretagne 

Replay. Accueil des apprentis RQTH : la majoration du coût contrat expliquée 

Publié le  
GREF Bretagne

Replay. Être un CFA handi-accueillant 

Publié le  
Un webinaire du Carif-Oref Paca