Un accompagnement à la carte avec J’Oz, traçons l’avenir

J’Oz, traçons l’avenir est lauréat de l’appel à projets du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), Repérer et mobiliser les publics « invisibles » et en priorité les plus jeunes d’entre eux. Rencontre avec Lionel Raulo, chargé de projet et conseiller référent du projet à la Mission Locale du Pays de Vannes

Lauréat de l’appel à projets du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), Repérer et mobiliser les publics « invisibles », J’Oz, traçons l’avenir est un dispositif de repérage et d’accompagnement itinérant dont l’objectif prioritaire est « l’aller-vers » les jeunes de 16 à 29 ans. Pour s’adapter aux usages des publics, la Mission Locale « casse les codes » et désinstitutionnalise la relation grâce à un accompagnement à la carte (numérique, santé, mobilité, etc.), un contact unique et de nombreux ateliers et initiatives avec des partenaires locaux.

lionel raulo

 

Découvrez l’intégralité de la rencontre avec Lionel Raulo, de la Mission Locale du Pays de Vannes, lauréate du Plan d’Investissement dans les Compétences

La parole aux lauréats du Plan d'Investissement dans les Compétences

Le projet en bref

Il s’agit d’un dispositif de repérage et d’accompagnement itinérant dont l’objectif prioritaire est « l’aller-vers » les jeunes de 16 à 29 ans.
Pour s’adapter aux usages des publics, la Mission Locale « casse les codes » et désinstitutionnalise la relation grâce à un accompagnement à la carte.
J’Oz, traçons l’avenir est lauréat de l’appel à projets du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) Repérer et mobiliser les publics « invisibles » et en priorité les plus jeunes d’entre eux.
Les projets financés par le PIC encouragent l’expérimentation en développant les partenariats avec l’ensemble des acteurs de terrain. 

L’une des spécificités du projet est une implication très forte du public. Dès le démarrage, il est impliqué pour le choix du nom, du graphisme et la construction du dispositif. Un projet décliné en sept actions a été présenté à un groupe afin de confirmer et adapter les actions envisagées.
Le panel était composé de jeunes accompagnés par la Mission Locale, de lycéens, de demandeurs d’emploi accompagnés par Pôle emploi et de bénéficiaires du RSA.

Zone de déploiement : 54 communes, réparties sur 3 EPCI (établissement public de coopération intercommunale) : le territoire est grand et principalement rural.

 

 

En quoi consiste le dispositif ?

  • Un·e référent·e et un numéro de téléphone unique
  • Un univers numérique : site internet, réseaux sociaux (Facebook/Instagram/Snapchat), avec la possibilité de prendre rendez-vous en direct
  • Un accompagnement mobile : c’est un aspect central du dispositif qui permet des interventions à la carte (à domicile, en balade, terrasse…) ainsi qu’une présence sur les Espaces Jeunes des différentes communes.
    Pour cela :
    – Un bureau mobile aménagé dans un camping-car
    – Un véhicule de service pour sillonner le territoire et répondre aux freins de mobilité (ex. accompagner une personne à un rendez-vous)
    – Une mise à disposition de lieux d’accueil par les partenaires de l’action (associations, Service information Jeunesse, mairie, CCAS…)
  • Un accompagnement sur la confiance en soi, la santé, l’orientation, la formation, l’emploi, le logement, la mobilité, les aides financières, le handicap
  • Une « ronde partenariale » pour mobiliser les partenaires (élus, Espaces Jeunes, Restos du Cœur, Secours Catholique, toutes les associations caritatives et humanitaires…). La complémentarité des acteurs favorise le repérage des publics.
  • Les « Parrains et marraines jeunes de la Mission Locale » pour mailler le territoire avec un jeune ambassadeur sur chaque commune pour favoriser la communication entre pairs et partager les témoignages. Cette action est un point phare du dispositif.
  • « Pleine lumière pour les jeunes femmes ! » Le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles du Morbihan (CIDFF) propose des ateliers, notamment pour travailler la confiance et l’estime de soi.
  • Reprendre pied par le biais du sport et de la culture

Les résultats et les prochaines étapes du projet

Aujourd’hui, 147 personnes ont été repérées (pour un objectif de 80) et 92 sont entrées dans un parcours d’accompagnement.
Depuis le 1er décembre, Lucie Babolat assure le repérage et l’accompagnement des publics repérés. 33 personnes ont été repérées depuis la relance du dispositif.

Le projet s’est inscrit sur le territoire. Le renouvellement de la convention permet d’inscrire ce projet dans le temps. Le consortium a évolué avec la participation des Restos du cœur, déjà présents à la genèse du projet via l’accueil du camping-car sur le parking de l’association, et la Fédération sportive et culturelle de France, pour travailler en commun sur la reprise d’un rythme par le biais de ces activités. 

L’Amisep est partenaire sur un autre projet mobile sur un territoire commun. Les structures ont travaillé ensemble en complémentarité afin que les actions restent visibles.
En février dernier, la Mission Locale a participé à la Session Lab Repérer et mobiliser les publics dits « invisibles ».
Cette rencontre a permis d’échanger avec un certain nombre d’acteurs sur des thématiques telles que la notion d’invisibilité et le repérage du public féminin.

Depuis le 1er confinement, le camping-car ne se déplaçait plus sur le territoire. Il a été remis en service en septembre 2021 via une tournée intitulée « Le Tour de septembre ». Pendant 6 jours, le camping-car a sillonné 12 communes rurales du territoire.
L’accompagnement à distance était déjà imaginé dans le cadre du projet, le Covid en a accéléré le déploiement.

Aller plus loin

Rendez-vous sur Notre communauté la Place Bretagne : la plateforme des acteurs emploi, formation, insertion, orientation.
Sur cette communauté, vous pourrez découvrir les lauréats d’appels à projets du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) grâce aux fiches et à la carte des projets.
Pour s’inscrire sur la plateforme, c’est ici ! Vous pourrez ainsi collaborer avec les acteurs de la région grâce à un forum, un annuaire et des rendez-vous dans l’agenda.