Apprentissage. Le gouvernement revoit les aides aux entreprises pour 2023

Les aides financières aux entreprises pour l’embauche d’un jeune en apprentissage changent pour 2023. Cette aide, dorénavant unique, sera de 6 000 euros pour toute embauche d’un apprenti jusqu’à 29 ans inclus. Par ailleurs, elle ne sera versée qu’à la première année d’exécution du contrat.

Cette évolution vise à réaliser des économies mais aussi à favoriser les apprentis mineurs et les premiers niveaux de qualification.

Ce soutien à l’apprentissage avait été mis en place en pleine épidémie de Covid à l’été 2020. La prime est actuellement de 5.000 euros pour un mineur ou 8.000 euros pour un majeur. Elle a permis l’envolée du nombre de contrats qui sont passés de 300 0000 à 730 000 en 2021, avec une perspective de 800 000 signatures en 2022. Cette embellie aurait été particulièrement bénéfique à l’enseignement supérieur.