Santé. Le Ségur livre ses accords sur les carrières et rémunérations

La concertation réunissant l'ensemble des acteurs de la santé a abouti à trois protocoles d'accords, le 13 juillet, concluant le premier volet "carrières et rémunérations" du Ségur de la santé. L'Etat s'est engagé sur une enveloppe de 7,5 milliards d'euros pour les revalorisations salariales.

Les professionnels non médicaux au sein des établissements de santé et EHPAD (non lucratifs) bénéficieront d'une augmentation de salaires. Les personnels médicaux (aides-soignants, corps infirmiers, filières rééducation...) obtiennent, eux, une revalorisation de leurs grilles de rémunération.

Des recrutements sont à l'étude. Olivier Véran, Ministre de la santé, parle de la "création de 15 000 postes".

Les accords prévoient également d'"améliorer les indemnités versées aux jeunes praticiens, portées au niveau du Smic horaire", une très ancienne revendication. Et les étudiants en médecine et ceux des filières paramédicales se voient respectivement dotés de 55 millions d’euros et de 20 millions d’euros.

Source

Ouest-France, 13/07/20 ; Le Télégramme, 16/07/20