Insertion. Brest accueillera le premier centre breton dédié au service militaire volontaire

En Bretagne, le service militaire volontaire, dispositif de raccrochage dédié « aux jeunes en décrochage total » selon le lieutenant de vaisseau Ludovic Martinez, sera proposé à Brest. La ville va accueillir le cinquième centre du genre en France, mais le premier à être piloté par la Marine nationale.

Le dispositif, d’une durée de 8 à 10 mois, permet à des jeunes peu ou pas diplômés de reprendre confiance en eux, de reprendre un rythme (lever matinal, ponctualité…) et de se réapproprier les savoir-être nécessaires à la vie sociale. Ils seront encadrés par une trentaine de personnes et par Ludovic Martinez, directeur de l’établissement.

La seconde partie de la formation permettra d’élaborer un projet professionnel en lien avec le marché de l’emploi local. Les jeunes volontaires devront avoir le projet de travailler dans le bassin brestois, prioritairement dans des secteurs en tension qui seront prochainement définis par le Medef 29, les Missions locales, le Conseil régional de Bretagne et l’Umih notamment. Ils passeront également leur permis.

Le centre devrait ouvrir ses portes en automne. Les personnes intéressées pourront candidater en mai.

Les 4 autres centres, situés en Lorraine, Ile-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Rhône-Alpes ont déjà accueilli 700 volontaires. A l’issue de l’accompagnement, 40 % d’entre eux ont décroché un CDI ou un CDD de plus de 6 mois. Le dispositif existe depuis 2005. Chaque promotion accueille une cinquantaine de jeunes.