Décrochage. Avec Remise en jeu, des jeunes se remobilisent grâce au foot

Treize jeunes à Morlaix et quinze à Carhaix, déscolarisés ou sans emploi, ont intégré l’association Remise en jeu pour trouver leur voie professionnelle. Et pas seulement dans le sport car même s’ils passent toutes leurs matinées dans le stade de foot, certains se destinent à une carrière dans le bâtiment, à la plomberie, au métier d’aide-soignant… d’autres à l’animation sportive.

L’objectif semble être atteint pour les précédentes promotions puisqu’en fin de programme « 80 voire 90 % des jeunes [sortent] avec un emploi ou une formation« .

Le dispositif : des jeunes de 16 à 25 ans, en difficultés scolaires, sans projet professionnel ni en formation, intègrent, souvent par le biais de la mission locale, le dispositif Remise en jeu. Au programme, une demi-journée à faire du foot et l’autre partie de la journée à préparer son avenir (remise à niveau). Un stage professionnalisant clôture ces huit mois de remobilisation.

Ce dispositif est né à Lorient « au début des années 2010 ». L’association a été « lauréate du projet 100 % inclusion porté par le ministère du Travail ».

L’association Remise en jeu dispose de 4 centres dans le Finistère, 3 dans le Morbihan, 3 en Ille-et-Vilaine et 2 dans les Côtes d’Armor.

Contact : remiseenjeu@gmail.com