Vitré (35). Les chaussures Noël placées en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Rennes a placé le groupe Noël, fabricant de chaussures à Vitré, en redressement judiciaire. Le groupe emploie 219 salariés à Vitré dont 32 salariés pour la licence Umbro, une soixantaine à Sauvagnon (Pyrénées-Atlantiques) et plus de 900 en Tunisie.

Le groupe Noël, qui annonçait récemment devoir licencier 22 personnes sur son site vitréen et se séparer de la licence Umbro, est en difficulté depuis la perte de marchés auprès de l'armée et de la police.

Source

Ouest-France, éd. Vitré Fougères, 02-09/12/14