Vitré (35). La fin des chaussures Noël

L'arrêt de l'activité du groupe Noël, prononcé par le Tribunal de commerce de Rennes, entraîne le licenciement des 84 salariés. "Aucune offre de reprise n'a été jugée satisfaisante". 62 personnes travaillaient encore sur le site de Vitré qui a compté près de 1 050 salariés. Une vingtaine travaille sur Pau.

Le sort des usines basées en Tunisie (3 usines et 700 salariés) dépend d'une procédure propre au pays.

Une nouvelle procédure de recherche de repreneurs sera bientôt lancée, sans les salariés.

Source

Ouest-France, 07/11/19