Viticulture. Structuration de la filière bretonne

Autorisée depuis 2016 dans les régions qui n'étaient jusqu'à présent pas viticoles, la vigne occupe, au total, une cinquantaine d'hectares en Bretagne. Créée l'an dernier, l'Association des vignerons bretons (AVB) souhaite structurer la filière régionale. Avec ses 20 membres actuels, elle représente 80 % des exploitants bretons.

Les premières mises en bouteille débutent cette année. Les sols pauvres de la région ne manquent pas d'atouts pour déployer cette nouvelle culture. La superficie devrait donc rapidement passer à "une centaine d’hectares en 2023", indique Aurélien Berthou, son vice-président.

Une dynamique qu’appuient Arnaud Lécuyer, vice-président chargé de l’agriculture, de l'agroalimentaire et de l'alimentation au Conseil régional de Bretagne et André Sergent, président de la Chambre  d'agriculture de Bretagne.

L'offre de formation régionale se structure également. A Auray, le lycée agricole Kerplouz, qui propose deux formations viticoles, envisage de créer "une station expérimentale".

Source

Ouest-France, 23/06/22