Travailleuses indépendantes. Amélioration de leur congé maternité

S'appuyant sur certaines propositions de la députée LREM Marie-Pierre Rixain, auteure d'un rapport sur le congé maternité, le Gouvernement annonce une réforme pour les indépendantes enceintes. La durée minimale de leur congé maternité augmentera pour passer à 8 semaines minimum, dont 2 avant l'accouchement. L'idée étant de créer un congé maternité unique pour que ces professionnelles aient les mêmes droits que les salariées, à savoir 16 semaines maximum de congé indemnisé.

Ces mesures de protection sociales, inscrites au projet de loi de financement 2019 de la sécurité sociale, sont évaluées autour de 30 millions d'euros par la députée.

Quant aux agricultrices enceintes, elles bénéficient d'un remplacement sur leur exploitation dont la durée minimale va être fixée à 8 semaines. Actuellement, seules 58 % d'entre-elles utilisent cette modalité car elles doivent payer une partie de ce remplacement. Une réflexion est en cours sur ce sujet.

Source

Les Echos, Ouest-France, 21/09/18