Travailleurs saisonniers. Un plan pour le logement sur la Côte d'Emeraude

Les élus de la Communauté de communes de la Côte d'Emeraude et de Saint-Malo Agglomération ont signé une convention pour le logement des travailleurs saisonniers. Outre la mobilisation de l'offre actuelle, les élus souhaitent solliciter "le parc privé, développer l'intermédiation collective, développer des bourses au logement, mobiliser le parc public et les internats". Les initiatives des employeurs seront également accompagnées.

Enfin, un lieu ressources pourrait être créé pour coordonner l'ensemble des actions existantes ou à déployer.

2 500 emplois saisonniers sont à pourvoir chaque année sur les 2 territoires, dont près de la moitié difficilement pourvue, notamment à cause des problèmes de logement comme l'indique un sondage réalisé auprès de 90 employeurs locaux. Les saisonniers sont confrontés à des solutions d'hébergement restreintes, des prix de location onéreux, des logements mal adaptés... Le problème est encore plus crucial pour les plus de 30 ans qui n'ont pas accès au Point logement jeunes.

Source

Le Télégramme, Ouest-France, éd. Saint-Malo, 22-18/02/20