Tourisme. Prolongation jusqu'en décembre du chômage partiel

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat au Tourisme a confirmé que le secteur bénéficiera jusqu'en décembre du chômage partiel, dans des conditions à définir après le 30 septembre. Le tourisme, qui pèse près de 2 millions d'emplois et 8 % du PIB national, a déjà bénéficié de 18 milliards d'euros de soutien et d'investissements et de près de 9 milliards d'euros de prêts garantis par l'Etat (PGE). L'impact immédiat du Covid sur le secteur est estimé à au moins 30 à 40 milliards d'euros de pertes.

Il a encore besoin d'aide dans la durée puisque 2020 sera, pour certains professionnels, "une année blanche". Depuis le 5 août, les entreprises du secteur touristique au sens large (hôtels, campings, restaurants, voyagistes, discothèques, musées, centres de loisirs et de sport, entreprises de l'évènementiel et mon de la culture) peuvent solliciter auprès de leur banque le PGE saison qui prend en compte la saisonnalité de l'activité. Elles pourront donc emprunter des sommes plus importantes, remboursables sur 5 ans avec un taux d'intérêt proche de zéro.

Jean-Virgine Crance, président du Groupement national des chaînes hôtelières (GNC) indique, tout comme l'Umih, que "plus de 20 % des établissements pourraient être en situation de quasi-faillite d'ici la fin de l'année si la situation économique perdure".

Source

Le Télégramme, Ouest-France, 29/07/20 ; Ouest-France 03-11/08/20 ; Le Télégramme, 10/08/20