Textile. Un secteur en attente d'un plan de relance

Les 2 200 entreprises françaises du textile ont été durement éprouvées par la pandémie. Seules celles travaillant pour le secteur de la santé ou les équipements de protection (armée, police...) ont été épargnées. Celles (10 %) travaillant pour l'hôtellerie-restauration, la mode et le luxe sont exsangues.

Yves Dubief, président de l'Union des industries textiles (UIT) rappelle que le secteur a perdu 50 % de son chiffre d'affaires entre mars et mai. Et retrouver une vitesse de croisière prendra du temps. C'est pourquoi il demande un plan de relance du secteur afin de pouvoir bénéficier de mesures identiques à celles du plan tourisme.

Si certaines entreprises textile et leurs 20 000 salariés ont produit des masques et limité ainsi les dégâts, la demande diminuant, elles se retrouvent désormais avec un stock conséquent sur les bras. L'UIT appelle donc à la création de stocks stratégiques de masques en tissu.

Le secteur emploie 62 000 salariés au total et réalise un chiffre d'affaires global de 13,6 milliards d'euros, dont la moitié est réalisé par les tissus techniques. La filière était en plein rebond : 3 000 personnes avaient été recrutées en 2018 et les exportations augmentaient depuis 10 ans.

Source

Les Echos, 05/06/20