Tensions de recrutement. Les entreprises s'engagent dans la formation pour embaucher

Certains secteurs d'activité manquent de personnels qualifiés. Pour y remédier, de plus en plus d'entreprises recrutent puis forment en interne. Voici quelques exemples en Bretagne :

Le métier de soudeur manque de bras. L'entreprise Magsi, spécialisée dans la production de matériel agricole, s'est donc lancée dans la création de sa propre école de formation. Dès avril 2021, une première promotion de sept personnes s'engageait dans une formation de 400 heures à la soudure. Trois personnes ont déjà signé un CDI.

Cobrelia, un groupe breton de distribution automobile, avec sa Cobredia Academy née en 2019 et l'organisme de formation de sa branche, tente de séduire les étudiants de BTS ou de DUT pour les former en alternance à leurs techniques de vente.

MerAlliance, dépositaire de la marque Petit navire, s'est dirigé vers le recrutement de personnes répondant à des critères de motivation, de dextérité manuelle et de savoir-être pour ensuite les former en interne, grâce notamment au tutorat d'un salarié. Le parcours dure de quinze jours à six mois pour devenir opérateur de production.

Idem en maintenance industrielle. Lire la suite...

Source

Le Télégramme, 21/03/22 ; Ouest-France, éd. Lamballe, Auray, Fougères, 21-23-24-26/03/22