Temps partiel. Typologie de 3,3 millions de travailleurs

La Dares établit 3 profils distincts pour les 3,3 millions de salariés travaillant à temps partiel. 40 % ont un emploi stable, travaillent en horaires réguliers presque tous les jours de la semaine et pendant plus de 24 heures. La grande majorité d'entre-eux a signé un CDI. 

30 % ont des emplois dits "courts", travaillent moins de 15 heures hebdomadaires sur 3 jours. Ils sont en intérim, exerçant un travail informel ou d'appoint. 18 % ont même plusieurs employeurs pour augmenter leurs revenus.

30 % des travailleurs occupent un temps partiel "atypique" caractérisé par des horaires tardifs et irréguliers. 59 % de ces salariés travaillent plus de 24 heures/semaine.

Pourquoi travailler à temps partiel ? Les personnes sur les temps partiels stables motivent leur choix par des raisons personnelles, familiales, organisationnelles. Les jeunes étudiants ou diplômés composent une grande majorité des travailleurs à temps partiels atypiques, notamment sur les métiers de serveur ou commis. 51 % des personnes à temps partiels courts indiquent ne pas pouvoir travailler davantage sur leur poste actuel. Et 47 % se déclarent en situation de sous-emploi.

Source

Les Echos, 11/08/20