Spectacle/culture. Les intermittents voient leur statut prolongé jusqu'à mi-2021

L'Etat vient de faire un geste pour soutenir le monde du spectacle. Les intermittents voient leur statut prolongé jusqu'à fin août 2021 "même s’ils n’ont pas fait un nombre d’heures suffisant". Ce statut, très spécifique à notre pays, concerne 130 000 artistes et techniciens indemnisés par l'assurance chômage dès 507 heures de travail réparties sur douze mois.

Près de la moitié de ces contrats concerne le spectacle vivant et un tiers l'audiovisuel.

Cette annonce est "un soulagement énorme pour tous ceux qui risquaient de perdre leur statut" reconnait Nicolas Sansier, comédien installé à Nantes et intermittent depuis 28 ans.

Les intermittents saluent cette bonne nouvelle mais s'inquiètent quant à son application. Pour Olivier Simenhaus, technicien dans le département 22, "Si tout le monde est au minimum de 38 € d’indemnisation par jour, ça reste très compliqué. Surtout si l’activité ne reprend pas vraiment pas à l’automne. Et comment font les primo-accédants au statut [...] ?"

Source

Ouest-France, 07/05/20