Souffrance au travail. "La parole au travail" aide à passer les maux

L'association brestoise "La parole au travail" propose des consultations gratuites aux personnes en situation de souffrance professionnelle afin d'identifier les maux et les recours possibles. Née en 2014, l'association compte sur le travail de deux psychologues cliniciens agrémentés Jacky Gassert et Yves-Marie Bouillon, instigateurs du projet. Pour eux, souvent le mal-être s'incruste quand la limite entre la vie professionnelle et la vie personnelle explose.

Les souffrances peuvent être nombreuses  : affections ORL, insomnie, alcool, difficultés ou coupures dans les relations amicales ou familiales... En France, le terme de burn-out est employé depuis une vingtaine d'année mais il est apparu dès les années 60 aux USA. Il touche "particulièrement les personnes compétentes et impliquées".

L'objectif des entretiens est de "verbaliser son mal-être". Ensuite, les psychologues décident d'entamer un travail ou d'orienter la personne vers d'autres spécialistes (thérapeute, médecin du travail, syndicat...). Les entrevues se font avec ce duo de professionnels pour "diversifier les points de vue [...] faire évoluer les connaissances en fonction des situations [...] rencontrées et ne pas toujours focaliser" sur la même problématique.

Association La parole au travail - 15 rue Félix Le Dantec - Brest

06 78 40 80 46 ou 02 98 46 75 96

Source

Le Télégramme, 17/03/17