Social. 4 services civiques pour renforcer l'action de la gendarmerie costarmoricaine

S'inspirant d'une initiative menée dans les gendarmeries ligériennes, le lieutenant-colonel Kerdoncuff, officier chargé de la prévention au Groupement de gendarmerie des Côtes d'Armor, a intégré 4 jeunes femmes, en service civique, dans les brigades de protection des familles, une organisation costarmoricaine spécifique. Basées à Paimpol, Tréguier, Lamballe et Loudéac, elles renforceront l'action des militaires menée pour lutter contre les violences intra-familiales.

Leur rôle : être facilitatrice, accueillir, orienter et accompagner les victimes, en lien avec les associations partenaires, mais aussi lutter contre le harcèlement scolaire et le prévenir. Car "toutes les réponses qu'il faut apporter ne relèvent pas forcément de la gendarmerie".

Sélectionnées parmi une trentaine de candidats, les 4 jeunes femmes âgées d'une vingtaine d'années, ont en commun le souhait de s'orienter vers les métiers du social : passage des concours d'éducateur spécialisé ou de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), expérience post-licence de psychologie, métiers de l'insertion professionnelle.

Source

Le Télégramme, 10/09/20