Services à la personne. Le secteur doit se structurer pour préparer son ubérisation

Le secteur des services à la personne, présenté par France Stratégie et la Dares dans leur étude prospective sur les métiers en 2022 comme "le plus créateur d'emplois" débute sa mue, concurrencé par de nouveaux acteurs comme La Poste et son nouveau service "Veiller sur mes parents" et l'ubérisation.

Le nouveau service de La Poste permettra à 27 000 facteurs formés et volontaires sur 73 000 de réaliser des visites hebdomadaires chez les personnes âgées ayant souscrit le contrat et de faire des comptes-rendus, par SMS, à leurs proches, après chaque visite.

L'ubérisation guette le secteur qui doit s'adapter. L'éditeur de logiciel Ogust vient de commercialiser une solution de e-commerce, "la première", entièrement dédiée aux entreprises de services à la personne. Avec elle, "les prestataires de services pourront rivaliser avec les plateformes naissantes et défendre l'emploi salarié" précise l'éditeur. L'application permet aux particuliers employeurs de prendre rendez-vous en direct avec le prestataire de service souhaité.

Pour rappel, le secteur a perdu 83 000 emplois depuis 2013, selon la Dares, conséquente notamment d'une "instabilité fiscale chronique", actuellement contrebalancée par le Cice et le crédit d'impôt pour les personnes âgées.

Source

Les Echos, 11/10/16