Saint-Jacques-de-la-Lande (35). Vers une fermeture de l'usine Wimetal ?

Filiale de l'équipementier américain Tenneco, l'entreprise Wimetal fabrique, à Saint-Jacques-de-la-Lande, des pots d'échappement pour le secteur automobile. La direction, qui prévoit "une baisse de volume de production de 90 % au troisième trimestre 2019" a l'intention de fermer définitivement ce site cet été pour recentrer l'intégralité de sa production pour le constructeur Renault sur le site de Laval.

L'entreprise emploie actuellement 29 salariés. 11 pourraient être reclassés chez PSA mais 17 postes devraient être supprimés.

Source

Ouest-France, 20/03/19