Saint-Jacques-de-la-Lande (35). Fermeture de Wimetal

Sous-traitant automobile fabriquant des pots d'échappement et filiale du groupe américain Tenneco, l'entreprise Wimetal de Saint-Jacques-de-la-Lande ferme. 10 des 29 salariés actuels sont licenciés, 5 sont reclassés chez PSA et 4 mutés à Laval. A la fin 2018, l'entreprise comptait encore 29 salariés en CDI, dont la moitié dans les ateliers, en une vingtaine d'intérimaires.

Source

Ouest-France, éd. Saints-Jacques-de-la-Lande, 31/07/19