SAP. Un secteur en pleine mutation

Le secteur des services à la personne (SAP) compte 25 000 PME et mute, confronté à la concurrence des différents acteurs (associatifs, privés ou particuliers-employeurs), l'essor des besoins des personnes âgées et la réforme des aides (APA notamment), l'arrivée de nouveaux marchés comme la domotique et enfin, l'émergence de plates-formes de mise en relation  de prestataires de services et de particuliers.

Entre 2007 et 2011, le secteur a connu son âge d'or, créant 390 000 emplois (dont de nombreuses régularisations de travail dissimulé). En 2013, son chiffre d'affaires a baissé de 7 % (20 milliards d'euros) et 50 000 emplois temps pleins ont été détruits sur 2 millions. L'enjeu consiste également à recruter et fidéliser une main-d'oeuvre peu qualifiée, mal payée et travaillant souvent à temps partiel.

Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat aux Personnes âgées, souhaite aider la filière à se structurer, notamment pour les 8 000 structures travaillant, très mal réparties sur le territoire, qui travaillent auprès des personnes âgées.

Le secteur des services à la personne devrait recruter 160 000 personnes d"ici à 2022.

Source

Les Echos, 03/04/15