Risques psychosociaux. Coup de projecteur sur les "écoutants" du groupe Triballat

Depuis 2012, le groupe familial agroalimentaire Triballat a mis en place un réseau d'écoutants sur ses sites de Noyal-sur-Vilaine, Châteaubourg et Châteaugiron. Une dizaine de salariés volontaires, représentatifs des personnels, a été formée à l'écoute et au repérage des situations de mal-être. Leur objectif : lutter contre les risques psychosociaux au travail.

La photo et les contacts des écoutants sont affichés dans l'entreprise. La personne qui ressent le besoin d'être aidée prend directement contact avec eux. Olivier Bourquard, DRH chez Triballat le rappelle : "l'écoutant n'est ni un bureau des pleurs ni un thérapeute, il a pour mission de suggérer, de proposer, pour aider le salarié dans un choix". Il fait par exemple le relais avec d'autres associations, structures et professionnels.

Source

Ouest-France, 03/10/19