Réforme de la formation. Quels impacts sur les organismes de formation ?

Quels seront les premiers impacts de la réforme du financement de la formation professionnelle et de la mise en service de l'appli MonCompteForation sur les organismes de formation ? Le nouveau mode de financement et la visibilité des prix des formations sur l'appli CPF, avec des écarts parfois conséquents, devraient générer une contraction des tarifs moyens, indique Michel Clézio, président du Synofdes, syndicat national des organismes de formation.

La certification qualité en 31 points, indispensable à partir du 31 décembre 2020 pour avoir accès aux financements CPF, devrait constituer un obstacle pour beaucoup "d'entreprises indépendantes de petite taille", analyse Alain Kruger, directeur des MBA ESG de Paris. Le marché français de la formation, très atomisé avec ses 75 000 prestataires, devrait se recentrer.

Selon Alain Kruger, les petites entreprises de formation se prépareraient "déjà à disparaître en tant qu'organismes exerçant en direct, et à devenir prestataires de centres de formation". Preuve que ce sujet est d'actualité, "un webinar organisé avec Fidal sur le sujet de l'acquisition des entreprises de formation a suscité beaucoup d'intérêt", indique Claire Pascal, directrice de Comundi.

Autre tendance : la création de partenariats entre petits opérateurs concurrents "sur des certifications professionnelles ou pour investir dans la conception de plates-formes digitales communes", explique Olivier Poncelet, délégué général de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP).

Source

Les Echos, 08/01/20